Énergie Milot

Énergie Milot

La Coopérative forestière de Petit Paris a mis en place un réseau de distribution de chaleur alimenté à la biomasse forestière.  Ce réseau se situe au cœur du parc industriel de la municipalité de St-Ludger-de-Milot, située dans la MRC de Lac-St-Jean-est. Il couvre les besoins énergétiques en chaleur de trois bâtiments : l’Auberge du Parc, le Garage AJM et le Garage CFPP.

Les objectifs du projet de production d’énergie à partir de la biomasse forestière pour le chauffage de trois bâtiments en remplacement des sources d’énergie existantes sont de :

  1. Diminuer les coûts d’énergie et contrôler la hausse de ces coûts dans l’avenir
  2. Réduire les émissions de gaz à effet de serre
  3. Utiliser une ressource abondante et renouvelable
  4. Créer des emplois et maximiser les retombées locales
  5. Améliorer la compétitivité des entreprises locales

Envergure du projet et technologie utilisée

L’analyse des besoins d’énergie a permis d’établir la charge maximale à 241 kW et à déterminer qu’une chaudière à la biomasse de 250 kW serait appropriée dans cette situation. Une chaudière au mazout léger de 350 kW en appoint et en mesure de sécurité serait également installée. Ce besoin de chaleur sera comblé par un apport de 185 tonnes métrique anhydre (0% d’humidité) de biomasse.

Les fournisseurs de chaudières de puissances inférieures à 300 kW sont peu nombreux au Québec. Un fournisseur, ASI ÉNERGIE, a été en mesure de mettre sur le marché une chaudière bois de 250 kW utilisant la technologie d’alimentation de type planché mobile. De plus, ce fournisseur provient de la MRC Lac-St-Jean est.

L’approvisionnement en biomasse se fera à partir d’un centre de conditionnement qui sera situé sur le terrain de l’usine Produits Forestiers Petit Paris, située à moins de 1 km de la chaufferie ou de matières pouvant provenir de différentes provenances privées.

Le réseau de 185 m comprend les tuyaux isolés et des stations de transfert avec compteur d’énergie à chaque bâtiment. Chaque garage est muni d’aérothermes à eau chaude et de ventilo-convecteurs tandis que l’Auberge du Parc est alimentée par des échangeurs à eau chaude chacun installé à des chaudières électriques à air forcé pour substituer l’énergie que fournissaient les éléments électriques de ces chaudières.

Tous les besoins du projet seront comblés au niveau québécois. Énergie Milot tient à développer cette filière de façon à créer une chaîne d’intervenants qui pourront aider les projets futurs et de façon compétitive.