Aménagement forestier

Aménagement

À l'avant-garde des plus récentes méthodes d'intervention appliquées à la forêt boréale, la Coopérative forestière de Petit Paris préconise l'aménagement durable des forêts. Ses équipes oeuvrent dans le reboisement, le scarifiage, et le débroussaillage.

Préparation de terrain

Les scarificateurs préparent le sol pour favoriser la régénération naturelle ou l'établissement de nouvelles plantations. En plus de faciliter le travail des planteurs, la préparation de terrain sert à contrôler la compétition et à placer les plants dans de meilleures conditions, soit du sol minéral mis à nu ou un mélange de sol minéral et de sol organique . Les scarificateurs offrent généralement une plantabilité de 85%.

Reboisement

À chaque année, de la fin mai à la fin août, le reboisement occupe des milliers de travailleurs à la grandeur du Québec forestier.

Les reboiseurs transportent de chaque coté de leur taille des caissettes remplies de jeunes plants d'épinettes noires et de pins gris, ils enfoncent leur extracteur dans le sol pour y déposer ensuite le jeune plant d'un an ou deux. La saison des plantations est courte mais un reboiseur peut planter plus de 2000 arbres par jour.

Le reboisement permet de suppléer aux carences de la régénération naturelle et augmenter la production de matière ligneuse. La plantation, constituée de plants en récipients ou à racines nues s'effectue à l'aide de pelles ou de plantoirs extracteurs. Le taux de survie est généralement très bon soit de l'ordre de 90% après 5 ans.

Le reboisement peut aussi être effectué à l'aide de machinerie là ou le terrain est difficile d'accès pour les reboiseurs. Ce type de reboisement s'effectue à l'aide d'excavatrices munies de tête planteuse. La Coopérative Forestière de Petit Paris possède et opère deux têtes planteuses de type P11.

L'aménagement en images